Tr. Sourate 20 : TA-HA

Publié le par Ûmm Mûmine

 Tr. Sourate 20 : TA-HA

Traduction rapprochée de la Sourate 20 :

TA-HA (TA-HA) 
135 versets

Hizb n°32

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


 

1. Tâ-Hâ.

2. Nous ne t'avons pas révélé le Coran pour te faire souffrir,

3. Ce n'est qu'un Rappel pour celui qui craint Allah,

4. Une révélation émanant de Celui Qui a créé la terre et les cieux sublimes.

5. Le Tout Miséricordieux Qui s'est élevé au-dessus du Trône (d'une manière convenant à Sa Majesté). 

6. A Lui appartient ce qui est dans les cieux, sur la terre, ce qui est entre eux et ce qui est sous la terre.

7. Et si tu élèves la voix, Il connaît certes les secrets, mêmes les plus cachés.

8. Allah ! Pas de divinité (digne d'adoration) en dehors de Lui ! Il possède les noms les plus beaux.

9. Le récit de Moïse t'est-il parvenu ?

10. Lorsqu'il aperçut un feu, il dit à sa famille : "Restez ici ! J'ai vu un feu ; peut-être vous en apporterai-je un tison, ou trouverai-je auprès du feu de quoi me guider."

11. Puis, lorsqu'il y arriva, il fut interpellé : "Moïse !

12. Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales (par respect), car tu es dans la vallée sacrée de Tuwa.

13. Moi, Je t'ai choisi. Écoute donc ce qui va être révélé.

14. Je suis Allah, pas de divinité (digne d'adoration) en dehors de Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salât pour te souvenir de Moi.

15. L'Heure va arriver. Je la cache aux créatures, afin que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts.

16. Que celui qui n'y croit pas et qui suit ses passions, ne t'en détourne pas. Sinon tu périras.

17. Et qu'est-ce qu'il y a dans ta main droite, ô Moïse ?"

18. Il dit : "C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, qui me sert à effeuiller les arbres pour mes moutons et j'en fais d'autres usages."

19. Allah lui dit : "Jette-le, Ô Moïse."

20. Il le jeta : et le voici un serpent qui rampait.

21. Allah dit : "Saisis-le et ne crains rien : Nous lui redonnerons sa forme initiale.

22. Et serre ta main sur ton côté : elle en sortira blanche sans aucun mal, et ce sera là un autre signe.

23. (Et Nous n'avons fait cela) qu'afin de te faire voir Nos plus grands signes. 

24. Rends-toi auprès de Pharaon car il a dépassé les limites.

25. Moïse dit : "Seigneur, élargis ma poitrine,

26. Et facilite ma mission,

27. Et dénoue le nœud de ma langue,

28. Afin qu'ils comprennent mes paroles,

29. Et assigne-moi un assistant de ma famille :

30. Aaron, mon frère,

31. Accrois par lui ma force !

32. Et associe-le à ma mission,

33. Afin que nous Te glorifions beaucoup,

34. Et que nous T'invoquions beaucoup.

35. Et Tu vois parfaitement ce que nous faisons."

36. Allah dit : "Ta demande est exaucée, Ô Moïse.

37. Et Nous t'avons déjà accordé Nos bienfaits une première fois,

38. Lorsque Nous révélâmes à ta mère ce qui fut révélé :

39. "Mets-le dans le couffin, puis jette-le dans le fleuve qui le ramènera vers la rive, Mon ennemi et le sien le recueillera. Et J'ai répandu sur toi Mon affection, afin que tu sois élevé sous Mes yeux (qui ne ressemblent à ceux d'aucune de Ses créatures).

40. Lorsque ta sœur (te suivait) en marchant et dit (à la famille de Pharaon) : "Puis-je vous indiquer quelqu'un qui se chargera de lui ?" Ainsi, Nous te rendîmes à ta mère, afin qu'elle se réjouisse et qu'elle ne s'attriste plus. Puis tu tuas un homme ; Nous te sauvâmes des craintes qui t'oppressaient ; et Nous t'imposâmes plusieurs épreuves. Puis tu demeuras des années durant chez les habitants de Madyan. Ensuite tu es venu, Ô Moïse, conformément à ce que Nous avions prescrit.

41. Et Je t'ai choisi.

42. Pars, toi et ton frère, avec Mes signes ; et ne vous lassez pas de M'invoquer.

43. Allez vers Pharaon, car il a dépassé les limites.

44. Puis, parlez-lui avec douceur. Peut-être se rappellera-t-il ou Me craindra-t-il ?

45. Ils dirent : "Ô notre Seigneur, nous craignons qu'il ne nous tue ou qu'il refuse la vérité."

46. Il dit : "Ne craignez rien. Je suis avec vous : J'entends et Je vois.

47. Allez donc chez lui ; puis, dites-lui : "Nous sommes tous deux, les messagers de ton Seigneur. Laisse les Enfants d'Israël partir avec nous et ne les châtie plus. Nous sommes venus à toi avec une preuve de la part de ton Seigneur. Et que la paix soit sur celui suit le droit chemin !

48. Il nous a été révélé que le châtiment est pour celui qui ne croit pas et se détourne."

49. Pharaon dit : "Qui donc est votre Seigneur, Ô Moïse ?"

50. "Notre Seigneur, dit Moïse, est Celui Qui a donné forme à toute chose puis l'a guidée."

51. "Qu'en est-il donc des générations anciennes ?" dit Pharaon.

52. Moïse dit : "La connaissance (de leur œuvres) est auprès de mon Seigneur, dans un livre. Mon Seigneur ne commet ni erreur ni oubli.

53. C'est Lui Qui, pour vous, a fait de la terre un lit et y a tracé des chemins, et Qui du ciel a fait descendre de l'eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes."

54. "Mangez et faites paître votre bétail." Voilà bien là des signes pour les doués d'intelligence.

55. C'est de la terre que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous ferons retourner, et d'elle Nous vous ferons sortir une fois encore.

56. Nous avons montré (à Pharaon) tous Nos signes ; mais il les a niés et a refusé de croire.

57. Il dit : "Es-tu venu à nous, ô Moïse, pour nous faire sortir de notre terre par ta magie ?

58. Nous t'apporterons assurément une magie semblable. Fixe-nous un rendez-vous auquel ni nous ni toi ne manquerons, dans un lieu connu."

59. Moïse dit : "Votre rendez-vous, sera le jour de la fête. Et que les gens se rassemblent dans la matinée."

60. Pharaon, donc, se retira, prépara sa ruse puis vint.

61. Moïse leur dit : "Malheur à vous ! Ne forgez pas de mensonge contre Allah : sinon par un châtiment Il vous anéantira. Celui qui ment sur Allah est perdu."

62. Ils se mirent à disputer entre eux et discutèrent en secret.

63. Ils dirent : "Voici deux magiciens qui, par leur magie, veulent vous faire sortir de votre terre et emporter votre voie exemplaire (votre religion).

64. Rassemblez donc votre ruse puis venez en rangs serrés. Et celui qui aura le dessus aujourd'hui aura réussi."

65. Ils dirent : "Ô Moïse, veux-tu être le premier à jeter ou veux-tu que ce soit nous ?"

66. Il dit : "Jetez plutôt." Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l'effet de leur magie.

67. Moïse ressentit quelque peur en lui-même.

68. Nous lui dîmes : "N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus.

69. Jette ce qu'il y a dans ta main droite, cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien ; et le magicien ne réussit pas, doù qu'il vienne."

70. Les magiciens se jetèrent prosternés, disant : "Nous croyons au Seigneur d'Aaron et de Moïse."

71. Pharaon dit alors : "Croirez-vous en lui avant que je ne vous y autorise ? C'est lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vous ferai couper mains et jambes en ordre croisé, et vous ferai crucifier sur des troncs de palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous a le châtiment le plus dur et le plus durable ."

72. "Par celui Qui nous a créés, dirent-ils, nous ne te préférerons jamais à ce qui nous est parvenu comme preuves évidentes. Décide donc ce que tu veux. Ton pouvoir ne touche que cette vie.

73. Nous croyons en notre Seigneur, afin qu'Il nous pardonne nos fautes ainsi que la magie à laquelle tu nous as contraints." Et Allah est Meilleur que lui et [Sa récompense et Son châtiment] sont plus durables.

74. Quiconque vient en criminel à son Seigneur, aura certes l'Enfer (comme récompense) où il ne mourra ni ne vivra.

75. Et quiconque vient auprès de Lui en croyant, après avoir fait de bonnes œuvres, voilà donc ceux qui auront les plus hauts rangs,

76. Des jardins éternels, sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Et voilà la récompense de ceux qui se purifient.

77. Nous révélâmes à Moïse : "Pars dans la nuit, avec Mes serviteurs, puis, trace-leur un passage à sec dans la mer : sans craindre d'être rattrapé (par Pharaon) et sans éprouver la moindre peur."

78. Pharaon les poursuivit avec ses armées. La mer les submergea totalement.

79. Pharaon égara ainsi son peuple et ne le mît pas sur le droit chemin.

80. Ô Enfants d'Israël, Nous vous avons déjà délivrés de votre ennemi, et Nous vous avons donné rendez-vous sur le flanc droit du Mont. Et Nous avons fait descendre sur vous la manne et les cailles.

 

81. "Mangez des bonnes choses que Nous vous avons attribuées et ne transgressez pas en cela, sinon Ma colère s'abattra sur vous : et celui sur qui Ma colère s'abat, est perdu.


82. Et Je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne oeuvre, puis se met sur le bon chemin."

83. Allah dit : "Pourquoi Moïse t'es-tu hâté de quitter ton peuple ?"

84. Ils sont là sur mes traces, dit Moïse. Et je me suis hâté vers Toi, Seigneur, afin que Tu sois satisfait.

85. Allah dit : "Nous avons mis ton peuple à l'épreuve après ton départ. Et le Samaritain les a égarés."

86. Moïse retourna donc vers son peuple, en colère et chagriné ; il dit : "Ô mon peuple, votre Seigneur ne vous a-t-il pas déjà fait une belle promesse ? L'alliance a-t-elle donc été trop longue pour vous ? Ou avez-vous désiré que la colère de votre Seigneur s'abatte sur vous, pour avoir trahi votre engagement envers moi ?"

87. Ils dirent : "Ce n'est pas de notre propre gré que nous avons manqué à notre engagement envers toi. Mais nous fûmes chargés de fardeaux d'ornements du peuple (de Pharaon) ; nous les avons donc jetés (sur le feu) tout comme le Samaritain les a lancés.

88. Puis il en a fait sortir pour [les enfants d'Israël], un veau mugissant. Et ils ont dit : "C'est votre divinité et la divinité de Moïse ; et le Samaritain a oublié (la religion sur laquelle il était) !" 

89. Ne voyaient-ils pas que le veau ne leur répond pas et qu'il ne peut ni leur nuire ni leur faire le moindre bien ?

90. Et Aaron leur avait bien dit auparavant : "Ô mon peuple, vous êtes tombés dans la tentation. Or, c'est le Tout Miséricordieux qui est vraiment votre Seigneur. Suivez-moi donc et obéissez à mon commandement."

91. Ils dirent : "Nous ne cesserons de l'adorer, jusqu'à ce que Moïse retourne vers nous."

92. Moïse dit : "Qu'est-ce qui t'a empêché, Aaron, quand tu les as vus s'égarer.

93. De me suivre (pour m'avertir) ? As-tu donc désobéi à mon commandement ?"

94. Aaron dit : "Ô fils de ma mère, ne me prends ni par la barbe ni par la tête. Je craignais que tu ne dises : "Tu as divisé les enfants d'Israël et tu n'as pas observé mes ordres."

95. Alors Moïse dit : "Qu'as-tu voulu faire, ô Samiri ?"

96. Il dit : "J'ai vu ce qu'ils n'ont pas vu : j'ai donc pris une poignée de la trace de l'Envoyé [l'ange Gabriel] ; puis, je l'ai lancée. Voilà ce que mon âme m'a suggéré."

97. Moïse dit : "Va-t'en, (ton châtiment), dans cette vie, sera de dire (à tout le monde) : "Ne me touchez pas !" Et tu auras un rendez-vous que tu ne pourras manquer. Regarde la divinité que tu adorais, nous la brûlerons, puis, nous disperserons [ses cendres] dans les flots.

98. En vérité, votre seule Divinité est Allah en dehors de Qui il n'y a pas de divinité (digne d'adoration). Il cerne toute chose de Sa science.

99. C'est ainsi que Nous te racontons les récits des communautés passées. Et tu as reçu de Notre part un rappel (le Coran).

100. Quiconque s'en détourne, portera au Jour de la Résurrection le fardeau (de leurs péchés) ;

101. Ils le porteront éternellement, et quel mauvais fardeau pour eux au Jour de la Résurrection,

102. Le jour où l'on soufflera dans la Trompe, ce jour-là Nous rassemblerons les criminels, bleus (de peur) !

103. Ils chuchoteront entre eux : "Vous n'êtes restés là que dix jours !" 

104. Nous savons parfaitement ce qu'ils diront et le plus droit d'entre eux dira : "Vous n'êtes restés qu'un jour."

105. Et ils t'interrogent au sujet des montagnes. Dis : "Mon Seigneur les réduira en poussière,

106. Et les laissera comme une plaine dénudée

107. Dans laquelle tu ne verras ni tortuosité, ni dépression.

108. Ce jour-là, ils suivront l'appel clair du crieur (l'ange). Les voix baisseront devant le Tout Miséricordieux. Tu n'entendras alors qu'un chuchotement.

109. Ce jour-là, l'intercession ne profitera qu'à celui auquel le Tout Miséricordieux aura donné Sa permission et dont Il agréera la parole.

110. Il connaît leur avenir et leur passé, et ne peuvent Le cerner de leur science.

111. Et les visages s'humilieront devant Le Vivant, Celui dont toute la création a besoin et Qui n'a besoin de personne. Et celui qui portera une injustice (association) aura perdu.

112. Et quiconque aura fait de bonnes œuvres tout en étant croyant, ne craindra ni injustice ni diminution (de sa récompense).

113. C'est ainsi que nous l'avons fait descendre un Coran en langue arabe, et Nous y avons multiplié les avertissements, afin qu'ils craignent (Allah) ou qu'il les incite à s'exhorter.

114. Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas de réciter le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation. Et dis : "Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances !"

115. Nous avons auparavant pris un engagement d'Adam ; mais il oublia ; et Nous n'avons pas trouvé chez lui de résolution ferme.

116. Et quand Nous dîmes aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis qui refusa.

117. Alors Nous dîmes : "Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu'il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux.

118. (Au Paradis), tu n'auras pas faim et ne sera pas nu,

119. Tu n'auras pas soif et tu ne seras pas frappé par l'ardeur du soleil."

120. Puis le diable le tenta en disant : "Ô Adam, veux-tu que je te montre l'arbre de l'éternité qui te donnera un royaume impérissable ?"

121. Tous deux (Adam et Ève) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du Paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s'égara.

122. [Tout de suite, Adam se repenti de son péché]. Ainsi, Son Seigneur le choisit, agréa son repentir et le guida.

123. Il dit : "Sortez (du Paradis) et descendez (sur terre) ! Vous serez ennemis les uns des autres. Toutes les fois que Je vous enverrai un guide, celui qui le suivra ne s'égarera pas et ne sera pas malheureux.

124. Et quiconque se détourne de Mon Rappel (le Coran), mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l'amènerons aveugle au rassemblement."

125. Il dira : "Ô mon Seigneur, pourquoi m'as-Tu amené aveugle alors qu'auparavant je voyais ?"

126. [Allah lui] dira : "Tout comme tu as oublié Nos signes qui te sont parvenus, aujourd'hui tu seras oublié."

127. Ainsi récompensons-nous celui qui transgresse et ne croit pas aux signes de son Seigneur. Et certes, le châtiment de l'au-delà est plus sévère et plus durable (que celui de cette vie).

128. Ne leur suffit-il pas pour se guider (de voir) combien Nous avons détruit avant eux, de génération dans les demeures au sein desquelles ils marchent maintenant ? Voilà bien là des leçons pour les doués d'intelligence !

129. Si ce n'était une Parole préalable de ton Seigneur, le châtiment les aurait déjà atteints, et leur sort aurait été réglé.

130. Patiente sur ce qu'ils disent et célèbre la louange de Ton Seigneur, avant le lever du soleil, avant son coucher et pendant la nuit ; et aux extrémités du jour. Ainsi tu atteindras l'agrément (de Ton Seigneur) :

131. Et ne regarde pas ce que Nous avons donné comme jouissance temporaire à certains groupes d'entre eux, comme parure de cette vie présente, afin de les éprouver. Ce que ton Seigneur te donne est meilleur et plus durable.

132. Ordonne à ta famille la Salât, et accomplis-la avec persévérance. Nous ne te demandons pas de subsistance : c'est à Nous de te nourrir. La bonne fin est réservée à la piété.

133. Et ils disent : "Pourquoi ne nous apporte-t-il pas un miracle de son Seigneur ? La confirmation (le Coran) de ce que contiennent les écritures anciennes ne leur est-elle pas parvenue ?

134. Et si Nous les avions fait périr par un châtiment avant lui [Muhammad], ils auraient certainement dit : "Ô notre Seigneur, si Tu nous avais envoyé un messager, nous aurions alors suivi Tes signes avant d'avoir été avilis et humiliés."

135. Dis : "Chacun attend. Attendez donc ! Vous saurez bientôt qui sont les gens du droit chemin et qui sont les biens guidés."

Publié dans Traduction Fr. Coran

Partager cet article

Repost 0