Tr. Sourate 21 : LES PROPHÈTES (AL-ANBIYA)

Publié le par Ûmm Mûmine

Tr. Sourate 21 : LES PROPHÈTES (AL-ANBIYA)

Traduction rapprochée de la Sourate 21 :

LES PROPHÈTES (AL-ANBIYA)  

112 versets

Juz n°17 - Hizb n°33

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.



1. Le Jugement approche pour les hommes, alors que dans leur insouciance ils s'en détournent.

2. Aucun rappel nouveau ne leur vient de leur Seigneur, sans qu'ils ne l'entendent en s'amusant,

3. Le cœur distrait. Les injustes se disent en aparté : "Ce n'est là qu'un être humain comme vous. Allez-vous donc assister à de la sorcellerie alors que vous savez ?"

4. Il a répondu : "Mon Seigneur sait tout ce qui se dit au ciel et sur la terre ; Il entend tout et sait tout."

5. Mais ils dirent : "Voilà plutôt un amas de rêves ! Ou bien Il l'a inventé. Ou, c'est plutôt un poète. Qu'il nous apporte donc un miracle comme les anciens messagers !".

6. Pas une seule cité parmi celles que Nous avons fait périr avant eux n'avait cru à la vue des miracles. Ceux-ci croiront-ils donc ?

7. Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous inspirions une révélation. Demandez donc aux savants, si vous ne savez pas.

8. Et Nous n'en avons pas fait des hommes qui ne se nourrissaient pas et ils ne vivaient pas éternellement.

9. Puis Nous avons tenu Notre promesse. Nous les avons sauvés, ainsi que ceux que Nous voulions, et avons anéantis les transgresseurs.

10. Nous avons assurément fait descendre vers vous un Livre dans lequel on mentionne votre renommée. Ne comprenez-vous donc pas ?

11. Combien de cités dont les habitants étaient injustes avons-Nous détruites ! Puis Nous avons créé d'autres peuples après eux.

12. Quand ils sentirent Notre châtiment, ils s'enfuirent hâtivement.

13. Ne vous enfuyez pas. Retournez plutôt au grand luxe où vous étiez et dans vos demeures, afin que vous soyez interrogés.

14. Ils dirent : "Malheur à nous ! Nous étions vraiment injustes."

15. Telle ne cessa d'être leur lamentation jusqu'à ce que Nous les rendions tels une moisson fauchée et inerte.

16. Nous n'avons pas crée le ciel, la terre et ce qui est entre les deux, vainement et sans raison.

17. Si nous avions voulu prendre une distraction, Nous l'aurions prise de Nous-mêmes, sans vous le faire savoir.

18. Bien au contraire, Nous lançons la vérité contre le faux, elle l'emporte sur lui et le voilà qui disparaît. Malheur à vous pour ce que vous attribuez injustement à Allah.

19. A Lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Les anges qui sont auprès de Lui L'adorent sans orgueil et ne s'en lassent pas.

20. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s'interrompent point.

21. Ont-ils pris des divinités qui peuvent ressusciter les morts de la terre ?

22. S'il y avait dans le ciel et la terre des divinités autre qu'Allah, tous deux seraient vraiment chaotiques. Gloire et Pureté à Allah, le Seigneur du Trône ; Il est au-dessus de ce qu'ils Lui attribuent !

23. Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre compte de leurs actes.

24. Ont-ils pris des divinités en dehors de Lui ? Dis : "Apportez votre preuve." Ce Coran est le récit de ceux qui sont avec moi et de ceux qui étaient avant moi. Mais la plupart d'entre eux ne connaissent pas la vérité et s'en écartent.

25. Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager sans lui révéler : "Pas de divinité (digne d'adoration) en dehors de Moi. Adorez-Moi donc."

26. Et ils dirent : "Le Tout Miséricordieux s'est donné un enfant." Gloire et Pureté à Lui ! Mais ce sont plutôt des serviteurs honorés.

27. Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres.

28. Il connaît leur avenir et leur passé. Et ils n'intercèdent qu'en faveur de ceux qu'Il a agréés et ils tremblent par crainte de leur Seigneur.

29. Et quiconque d'entre eux dirait : "Je suis une divinité en dehors de Lui." Nous le rétribuerions de l'Enfer. C'est ainsi que Nous rétribuons les injustes.

30. Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et crée toute chose vivante à partir de l'eau. Ne croiront-ils donc pas ?

31. Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu'elle ne tremble pas en les emportant avec elle. Et Nous y avons crée des chemins afin qu'ils se guident.

32. Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de Ses signes.

33. Et c'est Lui Qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun voguant dans son orbite.

34. Et Nous n'avons attribué l'immortalité à nul homme avant toi. Est-ce que si tu meurs, toi, ils seront, eux éternels ?

35. Toute âme doit goûter la mort. Nous vous éprouverons par le mal et par le bien. Et c'est vers Nous que vous serez ramenés.

36. Quand les mécréants te voient, ils ne te prennent qu'en dérision en disant : "Est-ce là celui qui médit de vos divinités ?" Alors qu'eux nient tout rappel du Tout Miséricordieux.

37. L'homme a été créé impatient. Je vous montrerai Mes signes. Ne me hâtez donc pas.

38. Et ils disent : "A quand cette promesse si vous êtes véridiques ?"

39. Si seulement les mécréants connaissaient le moment où ils ne pourront empêcher le feu de brûler leur visage et leur dos, et où ils ne seront point secourus...

40. Mais il surviendra subitement et ils seront alors stupéfaits ; ils ne pourront pas le repousser et on ne leur donnera aucun répit.

41. On s'est moqué de messagers venus avant toi. Et ceux qui se sont moqués d'eux, ont été atteints par un châtiment à cause de leurs moqueries.

42. Dis : "Qui vous protège la nuit et le jour, contre le [châtiment] du Tout Miséricordieux ?" Pourtant ils se détournent du rappel de leur Seigneur.

43. Ont-ils donc des divinités en dehors de Nous, qui peuvent les protéger ? Mais celles-ci ne peuvent ni se secourir elles-mêmes, ni se faire assister contre Nous.

44. Nous avons plutôt accordé des plaisirs temporaire à ceux-là comme à leurs ancêtres jusqu'à un âge avancé. Ne voient-ils pas que Nous agissons sur la terre que Nous réduisons de tous côtés ? Seront-ils alors les vainqueurs ?

45. Dis : "Je vous avertis par ce qui m'est révélé." Les sourds, cependant, n'entendent pas l'appel quand on les avertit.

46. Si un souffle du châtiment de ton Seigneur les effleurait, ils diraient alors : "Malheur à nous ! Nous étions vraiment injustes."

47. Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, même pas du poids d'un atome, Nous le ferons venir. Nous suffisons largement pour rendre les comptes.

48. Nous avons déjà apporté à Moïse et Aaron le Livre du discernement, ainsi qu'une lumière et un rappel pour les gens pieux,

49. Qui craignent leur Seigneur bien qu'ils ne Le voient pas , et redoutent l'Heure de la fin du monde.

50. Ce Coran est un rappel béni que Nous avons fait descendre. Allez-vous donc le renier ?

51. Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Nous le connaissions parfaitement.

52. Quand il dit à son père et à son peuple : "Quelles sont ces statues auxquelles vous vous attachez ?".

53. Ils dirent : "Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant."

54. Il dit : "Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident."

55. Ils dirent : "Viens-tu à nous avec la vérité ou plaisantes-tu ?".

56. Il dit : " Votre Seigneur est plutôt le Seigneur des cieux et de la terre, et c'est Lui Qui les a créés. J'en suis témoin.

57. Et par Allah ! J'utiliserai une ruse contre vos idoles, une fois que vous serez partis".

58. Il les détruisit sauf la plus grande, afin qu'ils viennent l'interroger.

59. Ils dirent : "Qui a fait cela à nos divinités ? Il est certes parmi les injustes."

60. Certains dirent : "Nous avons entendu un jeune homme médire d'elles ; il s'appelle Abraham."

61. Ils dirent : "Amenez-le sous les yeux des gens afin qu'ils puissent témoigner."

62. Ils dirent : "Est-ce toi qui as fait cela à nos divinités, Abraham ?"

63. Il dit : "C'est la plus grande d'entre elles que voici, qui l'a fait. Demandez-leur donc, si elles peuvent parler."

64. Se ravisant alors, ils se dirent entre eux : "C'est vous qui êtes les vrais injustes."

65. Puis ils firent volte-face et dirent : Tu sais bien que celles-ci ne parlent pas."

66. Il dit : "Adorez-vous donc, en dehors d'Allah, ce qui ne saurait en rien vous être utile ni vous nuire non plus.

67. Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah ! Ne raisonnez-vous pas ?"

68. Ils dirent : "Brûlez-le ! Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose pour elles."

69. Nous avons alors ordonné : "Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire."

70. Ils voulaient ruser contre lui, mais Nous en avons fait les plus grands perdants.

71. Et Nous le sauvâmes, ainsi que Lot, et Nous les avons menés vers une terre que Nous avions bénie pour tout l'univers.

72. Et Nous lui donnâmes Isaac et Jacob, malgré son âge avancé et Nous en avons fait des pieux.

73. Nous avons fait d'eux des guides qui suivaient Nos ordres. Et Nous leur révélâmes de faire le bien, d'accomplir la prière et d'acquitter la Zakât. Ils nous adoraient en permanence.

74. Et Lot ! Nous lui avons apporté la capacité de juger et le savoir, et Nous l'avons sauvé de la cité où se commettaient des actes impurs ; ces gens étaient vraiment mauvais et pervers.

75. Et Nous l'avons fait entrer en Notre miséricorde. Il était vraiment du nombre des gens du bien.

76. Et Noé, lorsqu'il Nous invoqua auparavant. Nous l'exauçâmes et Nous le sauvâmes, ainsi que sa famille, de la grande angoisse,

77. Et Nous le secourûmes contre le peuple qui traitait Nos miracles de mensonges. C’étaient des gens mauvais. Nous les noyâmes donc tous.

78. Et David, et Salomon, quand ils eurent à juger au sujet d'un champ cultivé où des moutons appartenant à une peuplade, étaient allés paître, la nuit. Et Nous étions témoin de leur jugement.

79. Nous avons fait comprendre ce jugement à Salomon. Et à chacun Nous donnâmes la faculté de juger et le savoir. Et Nous avons soumis les montagnes à exalter Notre Gloire en compagnie de David, ainsi que les oiseaux. Et c'est Nous Qui avons tout fait.

80. Nous lui (David) apprîmes la fabrication des cottes de mailles afin qu'elles vous protègent contre les blessures. En êtes-vous donc reconnaissants ?

81. Nous avons soumis à Salomon le vent impétueux qui, par son ordre, se dirigea vers la terre que Nous avions bénie. Nous étions parfaitement au courant de tout,

82. Parmi les diables, certains plongeaient pour lui et accomplissaient d'autres travaux, c'est Nous qui les surveillions.

83. Et Job, quand il implora son Seigneur : "Je suis atteint par la maladie et Tu es le plus miséricordieux des miséricordieux !" 

84. Nous l'avons exaucé et lui avons ôté sa maladie. Nous lui avons redonné sa famille et plus encore, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs.

85. Et Ismaël, Idris et Dhul-Kifl (Ézéchiel) qui étaient tous parmi les endurants ;

86. Nous les avons fait entrer en Notre miséricorde car ils étaient vraiment du nombre des gens pieux.

87. Et Jonas, l'homme à la baleine quand il partit, en colère. Il pensait que Nous N'allions pas l'éprouver. Puis dans les ténèbres (du ventre de la baleine), il implora : "Il n'y a de divinité (digne d'adoration) que Toi ! Gloire et Pureté à Toi ! J'ai été vraiment du nombre des injustes."

88. Nous l'exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants.

89. Et Zacharie, quand il implora son Seigneur : "Ne me laisse pas seul et sans descendance, Seigneur, alors que Tu es le Meilleur des successeurs."

90. Nous l'exauçâmes, lui donnâmes Yahya et avons redonné la fécondité à son épouse. Ils s'empressaient de faire le bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous.

91. Et celle [Marie] qui avait préservé sa chasteté ! Nous insufflâmes en elle un souffle de vie et fîmes d'elle ainsi que de son fils, un miracle pour l'univers.

92. Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc.

93. Ils se sont divisés en sectes. Mais tous, retourneront à Nous.

94. Quiconque fait de bonnes œuvres tout en étant croyant, on ne méconnaîtra pas son effort, et Nous le lui inscrivons à son actif.

95. Il est impossible aux habitants d'une cité que Nous avons fait périr de revenir à la vie d'ici-bas, 

96. Jusqu'à ce que soient relâchés les peuples de Gog et Magog, qui se précipiteront de chaque hauteur. 

97. C'est alors que la vraie promesse sera imminente, tandis que les regards de ceux qui ont mécru se figeront : "Malheur à nous ! Nous y avons été inattentifs. Bien plus, nous étions des injustes."

98. "Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d'Allah, le combustible de l'Enfer, vous y passerez tous.

99. Si elles étaient vraiment des divinités, ils n'y entreraient pas ; et tous y demeureront éternellement.

100. Ils y pousseront des gémissements, et n'y entendront rien.

101. Ceux à qui Nous avions promis de belles récompenses en seront éloignés.

102. Ils n'entendront pas sa combustion et jouiront éternellement de ce que leurs âmes désirent.

103. La grande terreur ne les affligera pas, et les anges les accueilleront : "Voici le jour qui vous a été promis."

104. Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie la feuille d'un livre. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c'est une promesse qui Nous incombe et Nous l'accomplirons !

105. Et Nous avons certes écrit dans les Livres révélés, après l'avoir mentionné dans le Livre céleste, que la terre sera héritée par Mes pieux serviteurs."

106. Il y a en cela, un message pour ceux qui adorent Allah !

107. Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers.

108. Dis : "Voilà ce qui m'est révélé : Votre Dieu est un Dieu unique ; êtes-vous soumis ?" [décidés à embrasser l'Islam].

109. Si ensuite ils se détournent dis alors : "Je vous ai justement avertis et je ne sais pas si ce qui vous est promis est proche ou lointain.

110. Il connaît ce que vous dites à haute voix et ce que vous cachez.

111. Et je ne sais pas ; ceci (ce délai qui vous est accordé) est peut-être une tentation pour vous et une jouissance pour un certain temps !"

 

112. Il dit : "Seigneur, juge en toute justice ! Et Notre Seigneur le Tout Miséricordieux, est Celui dont le secours est imploré contre vos assertions (mensongères)."

Publié dans Traduction Fr. Coran

Partager cet article

Repost 0