Se dire mutuellement : "Saha Ftorek"

Publié le par Ûmm Mûmine

Se dire mutuellement : "Saha Ftorek"

Se dire mutuellement : "Saha Ftorek"
 

Question :

Une personne d'Algérie demande :
Chez nous en Algérie on te dit au moment de la rupture du jeûne "Saha Ftourouk".
Est-ce que ceci est permis ?

 

Réponse :

Cette invocation ne fait pas partie des invocations qui sont rapportées mais certes si il avait invoqué en sa faveur le pardon et la miséricorde en disant par exemple : "Qu'Allah nous pardonne ainsi qu'à vous et qu'il accepte de nous et de vous"

Il n'y a pas de mal à cela tant qu'il ne prétend pas que c'est une sounna.
Ces invocations ne font pas partie de la sounna au moment de la rupture du jeûne mais l'invocation du musulman est exaucée à chaque instant, ceci qu'il invoque pour lui, pour son frère, pour ses frères et ses soeurs musulmans et musulmanes qu'ils soient présents ou absents.
Et combien ceci lui rapporte de récompenses !


Question :

Il n'y a pas de mal à dire ceci "Saha Ftourouk" ?

Réponse :

Ceci n'a aucune base, "Saha Ftourouk" cette parole n'a pas de sens.

 

Fatwa est tirée de la série de cours Al Ta'liqat Al Maliha Charh Silsilatil Ahadith Sahiha, cours n°28 à 31 minutes 25 secondes

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0