Les conditions de La illaha illa Allah

Publié le par Ûmm Mûmine

Les conditions de La illaha illa Allah

Les 3ulémas ont mentionné des conditions pour La ilâha Ila Allah pour que la shahada soit valable, et parmi elles : celles qui sont extraites du coran et de la Sunnah :
 

La première : Al 3ilm (la connaissance)

La deuxième : Al Yaqîne (la certitude)

La troisième : Al Qabûl (l'acceptation)

La quatrième : Al Inqiyâd (la soumission)

La cinquième : Al Ikhlâs (la sincérité)

La sixième : As Sidq (la véracité)

La septième : Al Mahabba (l'amour)


Al 3ilm (la science) :
C'est de connaître sa signification de La ilâha Ila Allah. Les 3ulémas ont souvent expliqué cette parole en la comparant à une clef, ils ont dit que La ilâha Ila Allah est la clef du paradis. Toutefois, toutes les clefs ont des dents différentes pour ouvrir une serrure. Ainsi, les conditions sont comparables aux dents de cette clef. Si tu veux que ta clef ouvre la porte du paradis, il faut accepter les conditions, et chercher à comprendre ce que signifie cette parole. On ne la dis pas simplement avec la bouche mais on doit savoir ce que cela veut dire et ce que cela implique.

Il faut connaître la signification de La ilâha Ila Allah et ce que ça implique, toute action que tu feras si tu n'as pas la connaissance n'aura pas de valeur et ne sera pas acceptée, car la connaissance doit absolument passer avant l'action. La preuve réside dans la parole d’Allah : « Sache donc qu´en vérité, il n´y a point de divinité à part Allah, et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. » Sourate Mohamed v.19

On voit ici qu'Allah nous a ordonné d'avoir la connaissance en premier de La ilâha Ila Allah et ensuite de demander pardon pour nos péchés (ça c’est l’action) et d'agir selon nos connaissances.
Dans un autre verset Allah dit : « illa man chahida bil haqq wa hum ya3lamun » (traduction approximative du frère : « Les seules personnes pour qui le témoignage va être profitable, sont celles qui ont témoigné de la vérité alors qu’elles ont la connaissance. ») Sourate Az zukhruf v…


Al Yaqîn (la certitude) :
La certitude s’oppose au doute, il faut donc avoir la conviction, car la personne qui le dit doit être convaincue de ce que signifie ce témoignage, et ce qu’il implique comme négation et affirmation.

Al Qabûl (l’acceptation) :
Il n'est pas suffisant d'avoir la connaissance et la conviction, car celui qui a ces deux conditions mais n'a pas accepté cette chahada, cela ne lui servira à rien. En effet, les Qoraish avaient la connaissance de La ilâha Ila Allah, et pourtant ça ne les a pas aidés. Il ne faut pas s'opposer, se détourner , rejeter quoi que ce soit de la signification de la chahada et de ce qui vient avec pour être considéré comme étant un mu’min (croyant).

Al Inqiyâd (la soumission) :
La personne qui le dit doit se soumettre complètement à ce que signifie cette négation et affirmation.

Al Ikhlâs (le sincérité) :
Il faut avoir la pureté de l'intention et la sincérité, on doit le dire uniquement pour Allah , et non comme les hypocrites qui disent « La ilâha illa Allah » uniquement pour protéger leurs sang et leurs biens et non parce qu’ils ont la foi en Allah.

As Sidq (la véracité) :
Il faut également reconnaître la véracité de ce qu’implique ce témoignage là.

Al Mahabba (l’amour) :
Une des conditions les plus importantes est d’aimer cette parole. Il faut aimer Celui qui l’a ordonné, à savoir Allah et celui qui a transmis l'ordre, à savoir les Messagers. Il faut se désavouer de tout ce qui est contre ce témoignage, comme ce que font les mushrikins à toute époque et à tout endroit du fait qu’ils adorent autre que Allah . Ils le disent avec la langue mais sans comprendre sa signification et sans agir en conséquence.

 

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0