Tr. Sourate 65 : LE DIVORCE (AT-TALAQ)

Publié le par Ûmm Mûmine

Tr. Sourate 65 : LE DIVORCE (AT-TALAQ)

Traduction rapprochée de la Sourate 65

 

LE DIVORCE (AT-TALAQ) 
12 versets


Hizb n°56 (Partie 4/5)

 

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.



1. Ô Prophète ! Lorsque vous souhaitez divorcer de vos femmes, faites-le après la fin de leurs règles ; et décomptez attentivement leur délai d'attente ; et craignez Allah votre Seigneur. Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, elles ne doivent en sortir que si elles ont commis une faute grave et prouvée. Telles sont les lois d'Allah. Celui qui transgresse les lois d'Allah, se fait du tort à lui-même. Tu ne sais pas si d'ici là Allah ne suscitera pas quelque chose de nouveau !

2. Puis quand leur délai est écoulé, reprenez-les comme épouses en ayant un bon comportement avec elles, ou bien séparez-vous d'elles de façon convenable et prenez comme témoins deux hommes intègres parmi vous. Acquittez-vous du témoignage devant Allah. Voilà ceux à quoi est exhorté celui qui croit en Allah et au Jour dernier. Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable,

3. Et lui accordera Sa subsistance sans qu'il ne s'en rende compte. Celui qui a confiance en Allah, Allah lui suffit. Ce qu'Allah décide se réalise toujours. Allah a prédestiné toute chose. 

4. Quand à vos épouses qui ont atteint la ménopause, si vous avez des doutes, sachez que leur délai d'attente est de trois mois, ainsi que pour celles qui sont trop jeunes pour avoir leurs règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur délai d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.

5. Telle est la loi d'Allah qu'Il a fait descendre vers vous. Quiconque craint Allah cependant, il lui efface ses fautes et lui accorde une grosse récompense.

6. Logez-les dans vos propres domiciles, suivant vos moyens. Ne cherchez pas à les nuire pour les contraindre à quitter le domicile. Si elles sont enceintes, subvenez à leurs besoins jusqu'à ce qu'elles aient accouché. Puis si elles allaitent votre enfant, donnez-leur leur salaire. Concertez-vous à ce sujet de façon convenable. Si vous n'arrivez pas à vous mettre d'accord, une autre femme l'allaitera.

7. Que celui qui est aisé dépense de sa fortune. Quand à celui dont les biens sont restreints dépense selon ce qu'Allah lui a accordé. Allah n'impose à une personne que ce qu'Il lui a donné, et Allah fera succéder l'aisance à la gêne.

8. Combien de cités ont refusé avec insolence l'Ordre de leur Seigneur et de Ses messagers ! Nous les avons alors sévèrement jugés, puis Nous les avons grandement châtiés.

9. Elles goûtèrent donc la conséquence de leur comportement. Et le résultat final de leurs actions fut leur perdition.

10. Allah a préparé pour eux un dur châtiment. Craignez Allah donc, vous les croyants qui êtes doués d'intelligence. Certes, Allah a fait descendre vers vous un rappel :

11. Un messager qui vous récite les versets d'Allah comme preuves claires, afin de faire sortir ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres des ténèbres vers la lumière. Et quiconque croit en Allah et fait le bien, Il le fait entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah lui aura accordé une belle récompense.

12. Allah est Celui Qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux Ses ordres descendent, afin que vous sachiez qu'Allah est Capable de toute chose et qu'Allah englobe toute chose de Son savoir
.

Publié dans Traduction Fr. Coran

Partager cet article

Repost 0