Tr. Sourate 26 : LES POÈTES (ASH-SHU'ARAA)

Publié le par Ûmm Mûmine

Tr. Sourate 26 : LES POÈTES (ASH-SHU'ARAA)

Traduction rapprochée de la Sourate 26


LES POÈTES (ASH-SHU'ARAA) 
227 versets


Juz n°19 - Hizb n°37 (Partie 2/2) :


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.




1. Ta, Sîn, Mîm.

2. Voici les versets du Livre qui clarifie tout. 

3. Il se peut que tu t’attriste à en mourir, parce qu'il ne sont pas croyant. 

4. Si Nous le voulions, Nous ferions descendre du ciel un miracle devant lequel leurs nuques resteraient courbées.

5. Aucun nouveau rappel ne leur vient du Tout Miséricordieux sans qu'ils ne le rejette.

6. Et ils ont traité de mensonge le Coran. Bientôt, leur viendront des nouvelles de ce dont ils se moquaient. 

7. N'ont-ils pas observé la terre, combien Nous y avons fait pousser de couples généreux de toutes sortes ?

8. Il y à la un signe évident ! Mais la plupart d'entre eux ne croient pas.

9. Ton Seigneur est vraiment le Tout-puissant, le Très Miséricordieux. 

10. Et lorsque ton Seigneur appela Moïse : "Rends-toi auprès du peuple injuste,

11. Le peuple de Pharaon" ; ne craignent-ils pas Allah ?

12. Il dit : "Seigneur, je crains qu'ils ne me traitent de menteur ;

13. Que je sois mal à l'aise et que je ne puisse m'exprimer avec aisance. Envoie donc Aaron comme messager.

14. Ils ont un crime à me reprocher ; je crains donc qu'ils ne me tuent." 

15. Allah répondit : "Jamais ! Allez-y tous deux avec Nos miracles. Nous sommes avec vous et Nous écoutons.

16. Rendez-vous donc tous deux auprès de Pharaon, puis dites : "Nous sommes les messagers du Seigneur de l'univers,

17. Afin que tu renvoies les Enfants d'Israël avec nous."

18. Pharaon répondit : "Ne t'avons-nous pas, élevé chez nous alors que tu étais enfant ? Et n'as-tu pas demeuré parmi nous des années de ta vie ?

19. Puis tu as commis ce fameux crime, devenant ainsi mécréant ?"

20. Moïse dit : "Je l'ai fait, alors que j'étais encore du nombre des égarés.

21. Je me suis donc enfui de chez vous quand j'ai eu peur de vous : puis, mon Seigneur m'a donné la sagesse et m'a désigné parmi Ses messagers.

22. Est-ce là un bienfait de ta part que tu me rappelles avec reproche, alors que tu as soumis à l'esclavage les Enfants d'Israël ?"

23. "Et qui est le Seigneur de l'univers ?" dit Pharaon.

24. Moïse répondit : "Le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui existe entre eux, si seulement vous pouviez en être convaincus !"

25. Pharaon dit à ceux qui l'entouraient : "N'entendez-vous pas ?"

26. Moïse poursuivit : "... Votre Seigneur, et le Seigneur de vos plus anciens ancêtres".

27. Pharaon dit : "Vraiment, le messager qui vous a été envoyé, est un fou."

28. Moïse ajouta : "... Le Seigneur du Levant et du Couchant et de ce qui est entre les deux ; si seulement vous compreniez !"

29. Pharaon dit : "Si tu adoptes, une autre divinité que moi, je te mettrai parmi les prisonniers."

30. Moïse dit : "Et même si je t'apportais, une preuve évidente ?

31. Pharaon dit : "Apporte-la, si tu es du nombre des véridiques."

32. Moïse jeta donc son bâton et le voilà devenu un serpent manifeste.

33. Et il tira sa main de son vêtement et voilà qu'elle était blanche étincelante à ceux qui regardaient.

34. Pharaon dit à ses proches conseillers : "C'est vraiment un sorcier très doué !

35. Il veut par sa magie vous expulser de votre terre. Qu'en dites-vous ?"

36. Ils dirent : "Accorde-leur un délai, lui et son frère, et envoie des gens dans les villes, pour rassembler tout le monde.

37. Il t'amèneront tous les plus grands sorciers."

38. Les sorciers furent donc réunis en rendez-vous au jour convenu.

39. Et il fut dit aux gens : "Allez-vous réunir,

40. Afin que nous suivions les sorciers, et voyions s'ils sont les vainqueurs ?"

41. Puis, lorsque les sorciers arrivèrent, ils dirent à Pharaon : "Aurons-nous une belle récompense, si nous sommes les vainqueurs ?"

42. Il dit : "Oui, bien sûr, vous serez également parmi mes proches !

43. Moïse leur dit : "Jetez ce que vous avez à jeter."

44. Ils jetèrent donc leurs cordes et leurs bâtons et dirent : "Par la puissance de Pharaon ! C'est nous qui serons les vainqueurs."

45. Puis Moïse jeta son bâton, et voilà qu'il avala ce qu'ils avaient fabriqué.

46. Alors les sorciers tombèrent prosternés,

47. En disant : "Nous croyons au Seigneur de l'univers,

48. Le Seigneur de Moïse et d'Aaron."

49. Pharaon dit : "Croirez-vous en Lui avant que je ne vous l'autorise ? En vérité c'est lui votre chef qui vous a enseigné la sorcellerie ! Vous saurez alors bientôt ! Je vous trancherai les mains et les jambes en ordre croisé, et vous crucifierai tous."

50. Ils disent : "Ce n'est pas grave, Car c'est vers notre Seigneur que nous retournerons.

51. Nous espérons vraiment que notre Seigneur nous pardonne nos fautes pour avoir été les premiers à croire."

52. Et Nous révélâmes à Moïse : "Pars de nuit avec Mes adorateurs, car vous serez poursuivis."

53. Puis, Pharaon envoya des crieurs publics dans toutes les villes :

54. "C'est en fait, un groupe insignifiant et peu nombreux,

55. Mais ils nous mettent en colère,

56. Nous devons tous être prudents."

57. Ainsi, Nous les (Pharaon et les siens) fîmes donc sortir des jardins, des sources,

58. Des trésors et d'un lieu de séjour agréable.

59. Il en fut ainsi ! Et Nous les donnâmes en héritage aux enfants d'Israël.

60. Au lever du soleil, ils les poursuivirent.

61. Puis, quand les deux groupes se virent mutuellement, les compagnons de Moïse dirent : "Nous allons être rejoints."

62. Il dit : "Jamais, car j'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider."

63. Nous révélâmes alors à Moïse : "Frappe la mer de ton bâton." Elle se fendit laissant apparaître plusieurs chemins, et chaque versant fut comme une énorme montagne.

64. Nous fîmes approcher Pharaon et son peuple jusqu'à la mer.

65. Et Nous sauvâmes Moïse et tous ceux qui étaient avec lui ;

66. Ensuite Nous noyâmes les autres.

67. Voilà bien là un signe évident, mais la plupart d'entre eux ne croient pas.

68. Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout Puissant, le Très Miséricordieux.

69. Et raconte-leur le récit d'Abraham :

70. Quand il dit à son père et à son peuple : "Qu'adorez-vous ?"

71. Ils dirent : "Nous adorons des idoles et nous sommes assidus dans leur adoration."

72. Il demanda : "Vous entendent-elles lorsque vous les invoquez ?

73. Ou vous sont-elles utiles ? ou vous causent-elles du tort ?"

74. Ils dirent : "Non ! mais nous avons trouvé nos ancêtres agissant ainsi."

 

75. Il dit : "Avez-vous méditez sur ce que vous adorez...?

76. Vous et vos vieux ancêtres ?

77. Ils sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de l'univers,

78. Celui Qui m'a créé, et c'est Lui Qui me guide ;

79. Et c'est Lui qui me nourrit et me donne à boire ;

80. Et quand je suis malade, c'est Lui Qui me guérit,

81. Celui Qui me fera mourir, puis me redonnera la vie,

82. Et Celui dont j'espère vivement le pardon de mes fautes le Jour du Jugement.

83. Seigneur, accorde-moi un grand savoir et fais-moi rejoindre les pieux

84. Fais que j'aie une bonne renommé chez tout ceux qui me succéderont,

85. Et fais de moi l'un des héritiers du Jardin des délices.

86. Et pardonne à mon père : car il a été du nombre des égarés ;

87. Et ne m'humilie pas, le jour où l'on sera ressuscité,

88. Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d'aucune utilité,

89. Sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain."

90. On rapprochera alors le Paradis pour le pieux.

91. On exposera l'Enfer aux égarés

92. Et on leur dira : "Où sont ceux que vous adoriez,

93. En dehors d'Allah ? Vous donneront-ils la victoire ? Ou vaincront-ils eux-mêmes ?"

94. Ils seront tous jetés en Enfer : les fausses divinités et ceux qui les adoraient.

95. Ainsi que touts les partisans d'Iblis.

96. Ils diront, tout en se disputant en Enfer :

97. "Par Allah ! Nous étions vraiment dans un égarement évident,

98. Quand nous faisions de vous les égaux du Seigneur de l'univers.

99. Ce ne sont que les criminels qui nous ont égarés.

100. Et nous n'avons aucun intercesseurs, 

101. Ni d'ami chaleureux.

102. Si un retour nous était possible, alors nous serions parmi les croyants !"

103. Voilà bien là un signe évident ; cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.

104. Et ton Seigneur, c'est Lui vraiment le Puissant, le Très Miséricordieux.

105. Le peuple de Noé traita de menteurs les Messagers,

106. Lorsque Noé, leur frère leur dit : "Ne craindrez-vous pas [Allah] ?

107. Je suis pour vous un messager digne de confiance.

108. Craignez donc Allah et obéissez-moi.

109. Et je ne vous demande pas de salaire pour cela ; ma rétribution n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.

110. Craignez Allah donc, et obéissez-moi."

 

Hizb n°38 (Partie 1/2)

 

111. Ils dirent : "Croirons-nous en toi, alors que ce sont les plus misérables qui te suivent ?"


112. Il dit : "Je ne sais pas ce que ceux-là faisaient.

113. Leur compte n'incombe qu'à mon Seigneur. Si seulement vous étiez conscients.

114. Je ne suis pas celui qui repousse les croyants.

115. Je ne suis qu'un avertisseur clair."

116. Ils dirent : "Si tu ne cesses pas, Noé, tu seras certainement du nombre des lapidés !"

117. Il dit : "Ô mon Seigneur, mon peuple me traite de menteur.

118. Juge donc clairement entre eux et moi : et sauve-moi ainsi que ceux des croyants qui sont avec moi."

119. Nous le sauvâmes donc, de même que ceux qui étaient avec lui dans l'arche, chargée de toute espèces.

120. Puis nous noyâmes le reste des mécréants.

121. Voilà bien là un signe évident. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.

122. Et Ton Seigneur, c'est lui vraiment le Puissant ! le Très Miséricordieux.

123. Le peuple de Aad traita de menteurs les messagers.

124 Lorsque leur frère Houd, leur dit : "Ne craindrez-vous pas [Allah] ?"

125. Je suis pour vous un messager digne de confiance,

126. Craignez Allah donc et obéissez-moi.

127. Et je ne vous demande pas de salaire pour cela ; ma rétribution n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.

128. Bâtissez-vous dans chaque vallée un monument par amusement ?

129. Et édifiez-vous des tours comme si vous alliez vivre éternellement ?

130. Et Lorsque vous attaquez violemment les gens, vous le faites avec tyrannie

131. Craignez donc Allah et obéissez-moi.

132. Craignez Celui Qui vous a attribués tous les bienfaits que vous connaissez,

133. Qui vous a attribués des bestiaux et des enfants,

134. Des jardins et des sources.

135. Je crains pour vous le châtiment d'un Jour terrible.

136. Ils disent : "Peu importe que tu nous conseilles ou non !"

137. Ce n'est que ce qui arrivait habituellement à nos ancêtres.

138. Nous ne serons jamais châtiés."

139. Ils le traitèrent donc de menteur. Et nous les fîmes périr. Voilà un signe évident ! Mais la plupart d'entre eux ne croient pas.

140. Et Ton Seigneur, c'est Lui vraiment le Puissant, le Très Miséricordieux.

141. Les Thamoûd traitèrent de menteurs les Messagers.

142. Lorsque leur frère Sâlih, leur dit : "Ne craindrez-vous pas Allah ?"

143. Je suis pour vous un messager digne de confiance.

144. Craignez donc Allah et obéissez-moi.

145. Je ne vous demande aucun salaire pour cela, ma rétribution n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.

146. Vous laissera-t-on en sécurité dans votre condition actuelle ?

147. Au milieu de jardins, de sources,

148. De cultures et de palmiers aux fruits abondants ?

149. Et vous creusez des maisons dans les montagnes ?

150. Craignez Allah donc et obéissez-moi.

151. N'obéissez pas à ceux qui ont dépassé les limites,

152. Qui sèment le désordre sur la terre et n’arrangent rien."

153. Ils dirent : "Tu n'es qu'un ensorcelé.

154. Tu n'es qu'un homme comme nous. Apporte donc un miracle, si tu es du nombre des véridiques."

155. Il dit : "Voici une chamelle : elle boira un jour convenu, et vous boirez un jour convenu, a tour de rôle.

156. Et ne lui faites aucun mal, sinon vous subirez le châtiment d'un jour terrible."

157. Mais ils l'égorgèrent. Puis ils regrettèrent leur geste !

158. En effet, ils subirent Le châtiment. Voilà un signe évident. Mais, la plupart d'entre eux ne croient pas.

159. Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

160. Le peuple de Lot traita de menteurs les Messagers,

161. Quand leur frère Lot leur dit : "Ne craindrez-vous pas Allah ?

162. Je suis pour vous un messager digne de confiance.

163. Craignez donc Allah et obéissez-moi.

164. Je ne vous demande aucun salaire pour cela ; ma rétribution n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.

165. Vous avez des rapports sexuels avec les hommes de ce bas-monde ?!

166. Et vous délaissez les épouses que votre Seigneur a créées pour vous ? Mais vous n'êtes que des gens transgresseurs."

167. Ils dirent : " Lot ! Si tu ne cesses pas, tu seras certainement banni !"

168. Il dit : "Je hais vraiment ce que vous faites.

169. Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu'ils font."

170. Nous le sauvâmes alors, lui et toute sa famille,

171. Sauf une vieille femme qui fut parmi les exterminés.

172. Puis Nous détruisîmes les autres ;

173. Et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie de pierres. Et quelle pluie néfaste pour ceux qui furent avertis !

174. Voilà un signe évident mais, la plupart d'entre eux ne croient pas.

175. Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout Puissant, le Très Miséricordieux.

176. Les gens d'Al-Aïka traitèrent de menteurs les Messagers.

177. Lorsque Chu'ayb leur dit : "Ne craindrez-vous pas Allah."

178. Je suis pour vous un messager digne de confiance.

179. Craignez donc Allah et obéissez-moi,

180. Et je ne vous demande aucun salaire pour cela ; ma rétribution n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.

181. Donnez la pleine mesure et ne soyez pas de ceux qui escroquent les gens.

182. Et pesez avec une balance juste.

183. Ne donnez pas aux gens moins que leur dû ; et ne rependez pas le désordre sur terre.

184. Et craignez Celui Qui vous a créés, vous et les générations précédentes."

185. Ils dirent : "Tu es vraiment ensorcelé !

186. Tu n'es qu'un homme comme nous ; et vraiment nous pensons que tu es du nombre des menteurs.

187. Fais donc tomber sur nous un châtiment du ciel si tu es du nombre des véridiques !"

188. Il dit : "Mon Seigneur sait mieux que quiconque ce que vous faites."

189. Mais ils le traitèrent de menteur. Alors, le châtiment du jour de l'Ombre les saisit. Ce fut le châtiment d'un jour terrible.

190. Voilà un signe évident, mais la plupart d'entre eux ne croient pas.

191. Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout Puissant, le Très Miséricordieux.

192. Ce Coran est une révélation du Seigneur de l'univers

193. Et l'Esprit (l'Ange Gabriel) fidèle est descendu avec cela

194. Sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs,

195. Dans une langue arabe très claire.

196. Et ceci était déjà mentionné dans Les Livres sacrés des Anciens.

197. N'est-ce pas pour eux un signe évident de son authenticité, que les savants des Enfants d'Israël en soient au courant ?

198. Si Nous l'avions fait descendre sur quelqu'un des non-Arabes,

199. Et que celui-ci le leur eut récité, ils n'y auraient pas cru non plus.

200. Ainsi avons-Nous fait pénétrer la mécréance dans les cœurs des criminels ;

201. Mais ils n'y croiront pas avant de voir le châtiment douloureux,

202. Qui les atteindra subitement sans qu'ils s'en rendent compte ;

203. Alors ils diront : "Est-ce qu'on va nous donner un délai pour nous repentir ?"

204. Sont-ils pressés de voir Notre châtiment ?

205. Vois-tu si Nous leur permettions de profiter de la vie d'ici-bas, des années durant,

206. Et qu'ensuite survienne ce dont on les menaçait,

207. Les jouissances qu'on leur a permises ne leur serviraient à rien.

208. Et Nous n'avons détruit aucune cité avant qu'elle n'ait eu des avertisseurs,

209. A titre de rappel, et Nous ne sommes pas injuste.

210. Et ce ne sont point les diables qui sont descendus avec ce Coran

211. Cela ne leur convient pas ; et ils n'auraient pu le faire.

212. Car ils sont écartés de toute écoute du message divin.

213. N'invoque donc pas une autre divinité avec Allah, sinon tu seras du nombre des châtiés.

214. Et avertis tes proches.

215. Sois bienveillant envers les croyants qui te suivent.

216. Mais s'ils te désobéissent, dis-leur : "Moi, je désavoue ce que vous faites."

217. Et place ta confiance dans le Tout Puissant, le Très Miséricordieux,

218. Qui te voit quand tu te lèves la nuit pour prier ,

219. Et voit tes gestes parmi ceux qui se prosternent.

220. C'est Lui le Puissant, Celui Qui sait tout.

221. Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent ?

222. Ils descendent sur tout menteur, pécheur.

223. Ils tendent l'oreille... Cependant, la plupart d'entre eux sont menteurs.

224. Et quant aux poètes, ce sont les égarés qui les suivent.

225. Ne vois-tu pas qu'ils errent dans chaque vallée et qu'ils se débattent dans le mensonge,

226. Et qu'ils disent ce qu'ils ne font pas ?

227. Sauf ceux qui croient et font de bonnes œuvres, invoquent souvent le nom d'Allah et se défendent contre les torts qu'on leur fait. Les injustes verront bientôt le revirement qu'ils subiront !

Publié dans Traduction Fr. Coran

Partager cet article

Repost 0