Histoires des compagnons et des pieux prédécesseurs (extraits)

Publié le par Ûmm Mûmine

Histoires des compagnons et des pieux prédécesseurs (extraits)

'Ubayd Allah ibn al-Walid rapporte :

"Muhamad ibn Ali nous dit : " L'un de vous entre chez son compagnon et prend ce qu'il veut."
Nous repondimes : "Non !"
"Dans ce cas, dit-il vous n'êtes pas des frères comme vous le pretendez".

Page 205


 

Si tu vois que la subsistance tarde a venir, multiplie les demandes de pardon, car Allah Tout Puissant dit

(traduction rapprochée du sens du verset 12 - Nuh) :

"Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu'Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes, et qu'Il vous accorde beaucoup de biens et d'enfants dans ce monde et vous donne des jardins, dans l'au delà." 
Page 208

 


Al Rabi' ibn Khutaym
Il dit :
" Sois le tuteur de ta propre âme, sinon tu périras."
Page 212

 


Abu Hamza affirme :
" J'ai vu Safwan Ibn Salim : Si on lui disait que demain c'etait le Jour de la Resurrection, il n'aurait pas pu être meilleur musulman que dans l'état ou il se trouvait".
Page 218

 


Muhamad ibn Ka'b Al Qurazi
Il dit :
" Quand Allah veut du bien à un serviteur, Il met en lui ces trois qualités : la comprehension de la religion, le renoncement a ce monde et la vue de ses défauts"

Il declare : "Je préfère reciter les sourates Zalzala et Al Qari3a, sans y ajouter une troisième toute la nuit durant jusqu'au matin, en les répétant et en les méditant, plutôt que de reciter le Coran à la hâte"
Page 220

 


Abu Bakr Al Siddiq
Il dit :
" Si le serviteur prend des grands airs à cause d'une certaine parure de ce bas monde, Allah le Tres Haut le detestera jusqu'a ce qu'il se debarasse de cette parure".
Page 11

 


'Umar Ibn Al Khattab
Un jour il tarda à sortir pour la prière du vendredi. Quand il arriva, il s'excusa auprès des fidèles en expliquant : " C'est seulement le lavage de mon vêtement que voici qui m'a retenu ; je n'en ai pas d'autre."

Quand il avait envie d'une chose et que cela coutait un dirham, il la retardait une année entière. Il disait : " Quiconque craint Allah le Tres Haut n'assouvit pas sa colère et quiconque craint Allah ne fait pas ce qu'il désire."

Page 35/36

 


Abu ‘AbdAllah Muhammad Khafif a dit :
« Prends en considération celui qui t’exhorte par sa pratique et non par sa langue. »

« Celui qui obéit au Coran et à la Sunna, puis émigre vers Allah avec son coeur et suit les traces des compagnons, sera précédé par ces derniers uniquement parce qu'ils ont vu le Messager d'Allah, sallallahu 'alayhi wa sallam. »


 

Source : " Histoires des compagnons et des pieux predecesseurs " (صفة الصفوة)

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0